L’APOLOGIE DU CON

Publié: 29 juillet 2012 dans COUP DE GUEULE

L’ Histoire , c’est nous qui l’avons faite . Ce sont nos traces qu’on relève parmi les silex défonceurs de crânes . Quand l’homme cessa d’être singe , il fut con .

Nous sommes les cons , les glorieux cons , et nous ne sommes pas contents .

Le monde est à nous . Le monde , c’est nous . C’est pour nous qu’on crée . c’est pour nous qu’on se dévoue .

Alors , il faudrait savoir . Nous avons conquis cette planète . Sans grand mal , d’accord . Les autres ne faisaient pas le poids . A mille contre un , c’était couru d’avance .

Pourquoi , alors , pourquoi n’osons- nous pas être ce que nous sommes ? Fièrement , la tête haute ?

Pourquoi avons- nous honte d’être des cons ? C’est vrai , à la fin . Sans nous , rien ne serait comme c’est . Rien . Nous n’avons peut être pas tout fait , mais tout est fait pour nous . C’est un résultat , non ? Ce monde porte dans sa chair , au fer rouge , la marque du con . Cette civilisation est œuvre de con .

Nous , les cons , nous n’avons pas inventé la poudre . Nous avons fait mieux : nous avons domestiqué les non-cons . Eux, ils l’ont inventée , la poudre . Pour nous . Et pas que la poudre !L’homme est la plus belle conquête du con .

Nous , les cons , nous aimons la merde . Et comme nous avons le pouvoir magique de changer tout en merde , nous sommes sûrs d’avoir toujours de quoi nous régaler .

C’est nous qui massacrons dix mille merles pour faire du pâté et six millions de juifs pour faire de l’histoire . C’est nous qui brûlons les Jeanne d’Arc et mitraillons les Kennedy pour en faire des saints , après . C’est nous qui déversons nos tinettes dans les rivières et nos pétroliers dans les océans et qui pleurons quand ça nous revient sur la gueuele , nous qui rasons les forêts pour en faire des journaux du cœur , qui gavons les oies à la mécanique pour chatouiller nos petites papilles , qui crevons les yeux des serins pour qu’ils chantent mieux , qui éventrons les brebis pour couvrir d’astrakan nos mémères , qui allons en safari tuer l’éléphant pour le standing , qui payons cent million un Utrillo et qui supprimons les marchandes de quatre- saisons parce qu’inesthétiques . Nous qui avons effacé les Peaux-Rouges au colt et au whisky et qui sommes bien contents qu’ils soient un peu défendus , ça fait de si beaux westerns !

Alors , nous , les cons , nous avons à dire ceci : Nous voulons plus être ignorés . Nous voulons être reconnus pour cons et honorés comme tels . Tout ce que nous avons fait et faisons , nous le revendiquons hautement et nous voulons que ça se sache .

Nous exigeons un statut du con . Nous exigeons la proclamation solennelle des Droits du Con . En ce monde où les non-cons n’existent qu’à l’état de minorité infime et entièrement soumise à la souveraineté des cons , le con doit avoir , en renommée comme en fait , la place qui lui revient : la première .

Vivent les cons ! ! ! ! ! ! ! ! !

Publicités
commentaires
  1. jlpiallat dit :

    Ce n’est pas faux

  2. LOL dit :

    COMMME DISAIT COLUCHE « CHAQUE ANNÉE ON A L’IMPRESSION QU’IL Y A PLUS DE CONS; MAIS CETTE ANNÉE ON A L’IMPRESSION QUE LES CONS DE L’ANNÉE PROCHAINE SONT DÉJÀ LA » . Et je crois mm qu’ils ont réussit à élire un Président……