REFLEXION DE LA VIE D’AUTREFOIS

Publié: 18 août 2012 dans NOSTALGIE

PETIT RETOUR EN ARRIERE .

 

 

 

 

Publicités
commentaires
  1. A reblogué ceci sur Patrick Solereet a ajouté:
    Le mois du re-blog

    Je me suis amusé à lire vos blogs en entier et y découvert des pépites, je vous propose de les faire (re)découvrir ainsi que vos nouveautés.

  2. Malmaison dit :

    Notre envie de progresser à toujours été un élément majeur sans penser au temps de travail.
    Et la réunion de copains pour construire un projet m’a permis de monter mon entreprise, pendant les années formidables de la Présidence de Georges POMPIDOU, et de leur offrir à chacun un poste de responsable de département.
    Notre innovation à d’abord été de fonder chacun, et chacune, une famille heureuse et respectable avec la réalisation de la construction d’une grande maison familiale.
    Et les brevets ont émergé et fait prospérer très rapidement mon entreprise.
    Et un jour nous avons embauché un marxiste, sans le savoir, qui a voulu partager les richesses de ce salop de patron…(c’est moi le patron) et monté un clan syndical à la charge de mon entreprise.
    Quand j’ai vu cette montée en puissance, j’ai immédiatement cherché un repreneur et j’ai vendu avantageusement mes parts de cette société en pleine croissance.
    C’était en 1983, avant la dévaluation du florentin, et maintenant mon ancienne entreprise est sur le déclin et mes copains aigris.
    Tout cela à cause de salariés kidnappeurs de savoir faire…… Qui sont maintenant pour la plupart à pôle emploi.

    Quand je vois que le prof d’Allemand veut faire entrer les salariés dans le conseil d’administration, je dis que la propriété industrielle va être kidnappée par le marxisme…..En globalité.

    Ah que la retraite est bonne !!!!! Surtout en bonne santé et en observateur des tendances….
    Je suis toujours adepte du journal « Les Échos » bien que quelques gauchistes journalistes soient prolixes….. Je les zappe et apprécie les autres.

  3. Alain Giraud dit :

    Bonsoir Jean Louis,
    Que de belles photos qui nous rappelle le temps passé.. Le temps à jamais révolu, le temps des lampes à huiles et du bruit des roues de charrettes
    Je regrette moi aussi ce temps passer…
    Merci pour tes photos qui nous rajeunies d’un temps à jamais révolu
    Alain Giraud