DECOUVERTE ET VISITE GUIDEE

Publié: 23 août 2012 dans TOURISME
Tags:, ,

Valence dans la Drôme

 Blason de la ville de Valence (Drôme) : de gueules à la croix d’argent chargée en cœur d’une tour d’azur

Valence avant Valentia : le Valentinois à l’époque pré-romaine

La cité fut ceinte d’un rempart dès le Haut-Empire. Cette enceinte aurait été mise en place entre 15 avant J-C et 15 après J.-C. Une porte monumentale défendue par deux tours en saillie fut découverte au sud de la ville.

Devise : Unguibus et Rostro (Par le bec et par les ongles).

 

Géographie : Sa situation géographique place Valence au centre de l’axe méridien de la vallée du Rhône, au débouché de la vallée de l’Isère, voie d’accès vers les Alpes. Située à quelques kilomètres au sud du 45e parallèle, la ville est souvent désignée comme la porte du Midi de la France.  » À Valence le Midi commence  » disent les gens du  » Nord « . Selon le dernier recensement INSEE de 2009, la population dans la commune était de 66 981 habitants

Climat : Valence bénéficie d’un climat tempéré dont la principale caractéristique est un vent quasi permanent qui souffle et assèche l’air le long du couloir rhodanien. Baptisé Mistral lorsqu’il vient du nord, il apporte beau temps et fraîcheur en été, mais une impression de froid glacial en hiver. Lorsqu’il provient du sud, il annonce généralement l’arrivée de perturbations orageuses. Il s’appelle alors le vent du midi ou le vent des fous car, pour certaines personnes, il rend l’atmosphère pénible à supporter, surtout en été. À partir de Valence, l’influence du climat méditerranéen se fait directement sentir. L’ensoleillement annuel est élevé (environ 2400 heures à Valence, estimation de Météofrance). Les étés y sont chauds et secs.

Transports et communications : La ville occupe une position clef, au centre de la vallée du Rhône.L’autoroute A7 appelé aussi Autoroute du soleil la relie à Lyon (100 km au nord), à Avignon (110 km au sud), puis à Marseille (212 km au sud).
L’autoroute A49 la relie à Grenoble (90 km à l’est).Valence est également desservie par deux gares ferroviaires, la gare de Valence-Ville, puis celle de Valence-TGV.

Un système de vélocation en libre service et en location longue durée appelé Libélo a été inauguré le 28 mars 2010 à Valence.

Son port

  • Situé dans le quartier de Valence-Sud, le port de l’Epervière est le plus grand port de plaisance fluvial de France et détient depuis 2005 le label « Pavillon Bleu d’Europe »en plus des services tels que capitainerie, sanitaires, laverie, ravitaillement carburant,   

Architecture de Valence

La Maison des Têtes de Valence, située au 57 Grande Rue, dans le Vieux Valence, est un fleuron de l’architecture du début du XVI siècle. La façade de cet ancien hôtel particulier, qui abrite le service municipal  » Valence ville d’art et d’histoire « , offre aux passants le foisonnement de son décor sculpté. Cette maison, marquant le passage du style gothique flamboyant au style renaissance, doit son nom aux nombreuses têtes qui ornent sa façade. Des sculptures symbolisent les vents, la Fortune, le Temps, ou encore la théologie, le droit ou la médecine tandis que le corridor est orné de bustes d’empereurs romains.

La Maison des Têtes a été construite entre 1528 et 1532 par Antoine de Dorne, professeur à l’Université et Consul de Valence. Il décida de son édification de retour, dit-on, d’un voyage en Italie.

Kiosque Peynet : Le kiosque à musique du Champ-de-Mars date de 1862 mais il faut attendre 1942 et le passage du dessinateur Raymond Peynet (1908-1999) pour que le pavillon acquière sa renommée. Faisant étape à Valence, il immortalise le kiosque en y abritant les amours d’un jeune musicien et d’une frêle jeune fille. Ces  » amoureux  » feront le tour du monde et orneront quantité d’objets. Devenu célèbre, Peynet revient à Valence en avril 1966 pour baptiser le kiosque qui portera désormais son nom. Classé monument historique en 1982, l’édifice a été entièrement rénové dans sa version initiale de 1862.

La fontaine monumentale , œuvre de l’architecte Eugène Poitoux et datant de 1887 est une fontaine située sur les boulevards dans le centre-ville de Valence

 La fontaine monumentale, œuvre de l’architecte Eugène Poitoux et datant de 1887 est une fontaine située sur les boulevards dans le centre-ville de Valence 

 Le Pendentif  de Valence est un monument funéraire de style renaissance édifié en 1548, à la mémoire du chanoine Mistral .Il se situe dans le Vieux Valence non loin du musée des beaux-arts de Valence et de la cathédrale Saint-Apollinaire. le Pendentif est l’un des premiers monuments classés en France en 1840, à peine trois ans après la création de la Commission des Monuments Historiques.

La cathédrale Saint-Apollinaire   est le plus ancien monument de la ville de Valence dans le département de la Drôme. C’est l’évêque Gontard (1063-1099) qui impulse la construction de cet édifice. En 1281, la foudre touche le clocher qui sera remplacé par une flèche en charpente recouverte d’ardoises .http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/81/Valence-StApollinaire.jpg  L’architecture de cette cathédrale l’apparente à d’autres monuments d’Auvergne et du Velay, notamment les décors en pierres polychromes. Elle possède un déambulatoire, permettant le passage des pèlerins et confirmant son rôle d’église étape sur le chemin vers Saint-Jacques-de Compostelle.Elle a été incendiée à deux reprises, en 1562 et 1567, par les Huguenots et reconstruite à l’identique à partir de 1604. Elle est classée monument historique depuis 1862.

l’église et place Saint-Jean, est perchée au point le plus haut de la ville, signe de son ancienneté. Elle serait l’un des tout premiers lieux de culte chrétien, dans une Valence alors naissante (Vieux Valence).

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Saint-Jean-Baptiste_(Valence)

La Maison du Drapier est une maison de Valence, dont la construction remonte au XIII siècle. La Maison du Drapier garde un aspect médiéval malgré les restaurations du XIX siècle. Elle appartenait probablement, à l’origine, à un riche drapier.

 Le rez-de-chaussée était dévolu à la production artisanale et au commerce, tandis que les étages abritaient le logement de l’artisan. Des ouvertures surmontées d’arcs ouvraient largement la boutique et permettaient à l’artisan-commerçant d’installer son étal.

 

 

La maison Mauresque , Charles Ferlin industriel acheta le 1er juillet 1858 un terrain situé à l’angle de la grande rue pour y construire un bâtiment au caractère trés particulier. Sur la façade datant du Moyen-àge, il fait appliquer comme un trompe l’oeil un placage en ciment moulé. Habile mélange d’influences orientales ( arcs, décorations florales ) et d’héritage du Moyen-àge, notamment avec ses gargouilles, la maison Mauresque confirme l’enthousiasme de cette période pour l’orientalisme, favorisé par l’essor des moyens de transports falicitant les voyages et les grandes expositions coloniales.

 

 Les façades des immeubles sur les boulevards de style  » Haussmannien « 

 

 

 

 

 

 

 

Les côtes et façades du vieux Valence

 

 

 

 

 

 

 

Porte de l’ancienne préfecture de Valence

 

Le parc Jean-Perdrix

est un grand parc public. Le parc est connu pour son château d’eau et son plan d’eau. Il se situe entre les quartiers du Plan et de Fontbarlettes, dans le nord-est de la ville.Les châteaux d’eau sont respectivement, hauts de 52 mètres et 57 mètres.

Le parc Jouvet ,est un jardin public de 7 hectares (72 500 m2), situé, aux abords du Rhône, sous l’esplanade du Champ-de-Mars, à l’aplomb du Château de Crussol et des Monts du Vivarais.

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_Jouvet

 

Les canaux

Patrimoine unique en France, aujourd’hui lieux de promenade et pour certains, d’élevage de truites, les canaux de Valence ont accompagné la ville depuis l’époque romaine. C’est dans les quartiers Est de Valence, au pied d’un gradin, la terrasse du séminaire, que les canaux (16 kilomètres et 40 kilomètres en comptant les canaux secondaires d’arrosage) prennent leur source.

BONNE VISITE ET AU PLAISIR DE VOUS ACCUEILLIR SUR VALENCE DANS LA DROME ( FRANCE )

Publicités
commentaires
  1. Océane Laika dit :

    Magnifique reportage et visite guidée
    merci pour ce super voyage … j’ai adoré
    bonne nuit martine

    • jlpiallat dit :

      Merci de votre visite. Celui-ci montre le meilleur côté de Valence ? Côté face…. Pour voir le côté pile voir l’article Valence se meurt qui refléte la réalité actuelle malheureusement.

  2. gpcox dit :

    So glad the new Googlechrome makes it so easy to translate, because this right here is an excellent post I would have been sorry to miss.

  3. Anonyme dit :

    Mr Piallat travaille t-il pour la municipalité de valence ? Dans tout les cas un bel article promotionnel qui demande a être visité
    Merci Monsieur

    • jlpiallat dit :

      Et non cher Monsieur ou Madame je ne travaille pas pour la mairie de Valence , mais Valence est ma ville natale et je trouve que cette ville a des coins trop peu connu. Et cela est dommage.

  4. LOL dit :

    Bonjour,
    j’aurais préféré des commentaires plus personnels sur des lieux ou des rues, avec même quelques anecdotes dont seuls un valentinois de souche connaît. Une ville natale c’est certes un patrimoine d’architectures et de culture mais c’est pour moi, avant tout , ses propres souvenirs qui rendent plus vivants une rue, un monument ou un quartier……mais peut-être dans un prochain article puisque le temps passé vous est si cher.
    Une mention spéciale malgré tout pour les photos qui sont pour certaines très jolies .
    A bientôt;

    • Anne Marie dit :

      Mr Piallat a fait la un article remarquable…Il y aura probablement une suite ? Je pense que le syndicat d’initiative de Valence devrai s’nspirai de cet article qui met la ville de Valence en valeur

  5. Alain Giraud dit :

    Comment parler de Valence mieux qu’un Valentinois…L’administrateur nous parle et fait visiter SA ville comme aucun autre ne pourrait le faire…
    Merci Jean Louis Piallat pour nous avoir raconter TA ville que je découvre de jours en jours, de mois en mois de toutes beauté…Si les photos sont de vous Mr l’administrateur et bien CHAPEAU Monsieur
    Alain Giraud

    • jlpiallat dit :

      Merci à vous Mr Giraud pour votre commentaire sur l’article ci dessus. Les photos sont bien de moi sauf deux que je n’ai pu prendre. Si j’ai pu un instant vous faire découvrir ma ville et son charme j’en suis le plus heureux. J’espére à l’avenir vous avoir comme lecteur assidu de mon blog pour y découvrir des articles concernant des sujets divers du plus serieux au plus léger.
      A trés bientôt

      • Alain Giraud dit :

        Bonjour Mr Piallat
        Votre ville abrite des lieux prestigieux et trop souvent méconnu…Cet éditorial en forme d’hommage de peut qu’attirer les lecteurs qui sans nul doute viendrons sur Valence préfecture de la Drôme  » porte du soleil  » si bien décrite par l’administrateur
        Alain Giraud