LE PS ET LES VERTS CRISE DE RIRE

Publié: 31 août 2012 dans COUP DE GUEULE

LES VERTS NE VONT PAS VOIR LA VIE EN ROSE MAIS EN ROUGE ET RIRE JAUNE . ILS NE SERONT PAS DECU ILS AIMENT LES COULEURS

La France se voile, le  » NORMAL  » se dévoile

Les socialistes jettent peu à peu le masque. En quelques jours, pas moins de trois ministres ont pris des positions qui hérissent les écologistes : Arnaud Montebourg, Manuel Valls et Delphine Batho, responsable en titre au gouvernement de l’écologie, ont vanté les mérites de la filière nucléaire en lui souhaitant un avenir radieux. Delphine Batho, pour achever d’aggraver son cas, s’est également prononcée en faveur de la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, cher au Premier ministre mais projet honni par les Verts de tous poils. Les responsables du parti de madame Duflot s’étranglent. Ils n’en peuvent plus, mais on vient de les rappeler à l’ordre au nom de la discipline majoritaire sur un autre dossier, le traité européen. Peuvent-ils l' »ouvrir » pour hurler leur indignation sur le nucléaire ? Ils sont bien embarrassés, car deux des leurs sont ministres et ont envie de le rester. Cécile Duflot accepte, comme elle dit, de porter sa « muselière ». Alors les Verts n’ont plus que leurs yeux pour pleurer. Ayant dansé tout l’été, ravis d’avoir obtenu des places au gouvernement et un groupe à l’Assemblée nationale, ils déchantent en cet automne de vérité.

Provocations

Les socialistes sont très majoritairement productivistes et nucléaristes. En ces temps de croissance nulle et de chômage endémique, ce n’est pas le moment, à leurs yeux, de stopper un des rares secteurs industriels qui marchent bien en France. C’est le fond de la pensée à la fois de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault. Jusqu’ici, ils ont néanmoins résisté aux assauts de ceux qui, comme Arnaud Montebourg, veulent ouvrir le débat sur l’opportunité d’exploiter les gaz de schiste. Mais combien de temps, face aux nécessités du jour, cette digue va-t-elle tenir ?

Les socialistes commencent à en avoir par-dessus la tête des états d’âme ou exigences des Verts, à qui ils estiment avoir déjà beaucoup donné en termes de places. Les écologistes ont bien compris qu’ils allaient être les premiers « cocus » de l’ère Hollande. Mais ils aimeraient que l’on y mette les formes. Les déclarations ministérielles sont autant de provocations à leurs yeux. D’autant plus douloureuses qu’ils ne peuvent guère y répondre sauf à faire démissionner leurs ministres. Ah ! La douleur d’avoir été trop bien servis…

Et oui, lorsque les intérêts personnels passent avant ceux de la France , qu’une place au gouvernement est plus importante, il ne faut pas s’étonner. Les verts ne devraient pas être une étiquette politique ; mais, être écologiste devrait être en nous, afin de préserver notre planète. Etre verts ne veut pas forcément dire que l’on soit de gauche . Lorsque les gens auront compris cela on arrivera peut être  par faire changer les choses.

LES LOUPS SE BOUFFENT ENTRE EUX

La moitié de la population a voulu du changement , elle va l’avoir .

Publicités
commentaires
  1. Malmaison dit :

    Ils ne seront pas déçus! En bon François

  2. Malmaison dit :

    Avant mai 2012, c’était le changement c’est maintenant.
    Après mai 2012, c’est le néant c’est maintenant.

    • jlpiallat dit :

      Le calendrier Maya prévoit la fin du monde pour le 21 décembre 2012. Notre « François Normal » veut peut être accélerer les choses pour laisser au moins une trace dans les annales …..sachant que son nouveau slogan de campagne pourrait être « le néant c’est maintenant »

  3. Malmaison dit :

    Et Fessenheim ?
    À nouveau un reniement……
    Et pas un parlementaire socialiste y fera du tourisme ni un ministre sinistre….

  4. Alain Giraud dit :

    Les verts passent actuellement par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel…Effectivement être VERT ne veut absolument pas dire de gauche
    Merci pour cet éditorial  » au vitriol « , comme a votre habitude Monsieur l’administrateur
    Bonsoir a tous

    • Malmaison dit :

      Vert à l’extérieur rouge à l’intérieur.

      Et maintenant Collecteur de fonds de trafics de drogue avec cette élue du 13° à Paris.
      La famille elmaleh est impliquée à Genève et au Maroc…. En transitant par la France grand pays pourvoyeur de fonds….

      Les consommateurs de fumettes sont maintenant démasqués. Ils est vrai qu’ils proposent la dépénalisation, et pour cause….. Ils sont pourvoyeurs, producteurs et consommateurs.