Archives de décembre, 2012

BONNE ANNEE 2013

Publié: 26 décembre 2012 dans COUP DE GUEULE

A l’occasion de la nouvelle Année,

J’ai décidé de vous offrir ces superbes paroles qui sont pour moi, depuis des années, une grande source de motivation, en espérant qu’elles le seront aussi pour vous et qu’elles vous aideront à réaliser tous vos vœux pour l’année qui va bientôt commencer

BONNE  ET  HEUREUSE  ANNEE  2013

A  TOUS  CEUX  QUI  ONT  VISITE  CE  BLOG.

Publicités

UNE  JOURNEE  QUI  N’AURAIT  JAMAIS  DU  EXISTER…

Une série de prises de vue, sur le massacre d’Oradour sur Glane (Limousin) par les Nazis le 10 juin 1944.

Le 10 juin 1944, les troupes allemandes de la Das Reich arrivent à Oradour avec l’ordre d’exterminer la population et d’incendier les cadavres. Il y a eu 642 victimes, hommes, femmes et enfants. A 14h, les soldats SS encerclèrent le bourg et donnèrent l’ordre aux habitants de se rendre sur le Champ de Foire. Puis les mitrailleuses furent installes sur le lieu de rassemblement ou les hommes et femmes de villages voisins ainsi que les écoliers en rang et leurs instituteurs furent aussi achemines. Plus tard, les soldats séparèrent les hommes des femmes et enfants. Les hommes furent ensuite menés vers divers lieux d’exécution. Les femmes et enfants furent conduits dans l’église ou ils furent massacres à l’intérieur. Il n’y eu qu’une seule rescapée de ce carnage, et 6 hommes. Tous périrent dans la souffrance atroce du feu. Madame ROUFFANCHE Marguerite sera la seule rescapée du massacre de l’église d’Oradour sur Glane par les nazis ce jour-là.

Les ruines furent préservées en souvenir de la barbarie nazie.

Après le passage des Allemands, les photos ci-après.

 

Les photos, sont mes photos personnelles.

 Down this road, on a summer day in 1944. . . The soldiers came. Nobody lives here now. They stayed only a few hours.. This is Oradour-sur-Glane, in France. . A few weeks later, many of those who had done the killing were themselves dead, in battle. They never rebuilt Oradour. Its ruins are a memorial. Its martyrdom stands for thousands upon thousands of other martyrdoms in Poland, in Russia, in Burma, in China, in a World at War… At the village of Oradour-sur-Glane, the day the soldiers came, they killed more than six hundred men, women . . . and children. Remember.

QUAND LA FRANCE PERD SON IDENTITE

Publié: 12 décembre 2012 dans COUP DE GUEULE

Quand la mousse au chocolat n’est pas halal…

 

islam

Alors là, c’est un crime ! Jeter à la poubelle de la mousse au chocolat ! Même pas ratée en plus ! C’est pourtant bon la mousse au chocolat ! Même industrielle, tant qu’il y a du chocolat, ça va. Mais il y avait aussi de la gélatine de porc, ça va plus. Quand ça ne va pas pour quelques-uns, ça va pour personne, tous privés de dessert ! 8 500 coupes de mousse au chocolat destinées aux enfants des cantines de la ville du Havre ont donc fini à la poubelle : on ne redoutait pas qu’elle intoxique les enfants mais on craignait qu’elle ne soit pas halal, licite, permise.

On a tous nos prescriptions alimentaires, la tolérance est faite pour digérer celles des autres, alternative plus intelligente que le rouleau compresseur de l’égalitarisme laïcard. Mais il y a des limites, comme jeter pour tous ce qui peut être mangé par certains. Au nom de l’égalité du service public de la cantine, plaideront-ils ! Les mêmes qui, droits dans leurs bottes, expliquent que les jours où c’est rôti de porc, il y a un plat de substitution pour respecter la liberté religieuse. S’il était encore besoin de démontrer qu’égalité et liberté ne marcheront jamais ensemble et que, errant de l’un à l’autre, la France se perd…

Mais le vrai scandale n’est pas là. Le scandale, ce n’est pas le gâchis, ni l’injure à ceux qui ont faim, ni une prescription religieuse qui ordonne les menus. Le vrai scandale, c’est la servilité spontanée de la collectivité. En fait, on a franchi un degré supplémentaire. Il n’y a plus besoin de menace. Le Havre, ancien port vers l’Amérique, a remporté l’Oscar 2012 de l’aplaventrisme. On ne sait trop comment, ni pourquoi, le bruit a couru que de la gélatine de porc entrait dans la fabrication de ces mousses au chocolat. Du coup, dans un puissant réflexe de culpabilité comme on le cultive en France grâce à 30 ans de lavage de cerveau médiatique après réquisitoire made in SOS Racisme, Le Havre, sans que personne ne lui demande rien, sans le commencement d’une contestation de la moindre association musulmane, sans l’ombre d’un début de chantage à la discrimination, à mille lieux d’une ébauche de coercition, Le Havre, une communauté de 177 000 habitants, avec à sa tête des gens élus par le peuple de la République française libre et laïque, Le Havre, donc, a pris d’elle-même l’initiative de jeter ces mousses au chocolat. Car elle a eu peur. La peur de se voir accuser de discrimination, donc de racisme – mal suprême – en donnant à manger un aliment contenant du porc à des élèves dont la religion le leur interdit.

La marque d’un régime totalitaire parachevé : la soumission volontaire des consciences sans violence.

LES MAYAS NE L’AVAIENT PAS PREDIT

Publié: 8 décembre 2012 dans COUP DE GUEULE

LA  FRANCE  TROMPEE

 

HOLLANDE