LE PISSENLIT

Publié: 15 juin 2013 dans FAUNE ET FLORE
Tags:, , , ,

Le  pissenlit  symbole  de  la connaissance  semée  à  tout  vent.

Photos personnelles

La Semeuse au pissenlit sur la page de couverture de la première édition du petit Larousse paru le 29 juillet 1905 fut dessinée par l’artiste Eugène Grasset.

La semeuse majestueuse, au souffle généreux, interprète avec élégance la vocation du Petit Larousse.

La plante est certainement la plus répandue sur terre. On la rencontre sur tous les continents, dans les zones humides et arides, à la fois sous les pôles et sur l’équateur. Elle compte plus de 1 200 espèces.

La fleur jaune est en réalité composée d’environ 300 fleurs. Chaque fruit ou akène contient une graine unique ; sa légèreté et la présence d’un véritable petit parachute qui la surmonte nommé aigrette assure une dissémination exemplaire au gré des caprices du vent.

Première couverture Larousse en 1905

Publicités
commentaires
  1. […] Home | kuewnasi * Le Pissenlit | LES HAUTS DE HURLE VALENCE * Fathers and Daughters | Rainbow Quilts * Origami of paintings | […]

  2. WordsFallFromMyEyes dit :

    How amazing such an old, old book. Imagine it new 100 years ago on a book shelf, picked up by someone, bought, read, placed on a book shelf, packed into a box when that person deceased, sent off to charity perhaps or passed down…. such a life, this book, this life.

  3. annetbell dit :

    Very Inspiring Blogger Award Nomination
    I have nominated your blog for this award. I sincerely hope you will accept and then nominate and encourage other inspiring blogs. Please read the rules and responsibilities on the link below. Keep up the great writing and photography.
    Namaste. . . .. Anne. . . .Smile
    talesalongtheway.com/2013/06/25/very-inspiring-blogger-award/

  4. SerachShiro dit :

    Love this Pissenlit, when I was a child we played a lot with this flower 🙂

  5. buemichl dit :

    Hallo, wenn es Dich interessiert, dann schau auch hier: http://gartennetzwerk.com
    liebe Grüße, Michael

  6. serelyaelle dit :

    Les moines étaient d’ailleurs appelés « pissenlits » : lorsque le jeune novice arrive au monastère, il est un bouton de cette fleur. Initié à la connaissance, il irradie le savoir divin, tel le pissenlit jaune… Puis il vieillit, son crâne se dégarnit tandis qu’il transmet sa connaissance aux autres…
    Très joli article et très bien illustré 😉

    • jlpiallat dit :

      Toujours heureux de vous lire. Votre commentaire viens avec délicatesse compléter l’article et j’en suis très honoré…
      Merci à vous .
      Bon WE

      • serelyaelle dit :

        Merci à vous aussi pour ces pensées poétique 🙂 A cultiver comme un jardin de pissenlit pour la partager ensuite… Bon week end à vous aussi!

  7. Ne pas oublie rde « s’ouvrir » pour engranger les connaissances ! Bon WE Bises

    • jlpiallat dit :

      On est jamais assez ouvert aux autres, à la nature…. On a tant à apprendre.
      Les choses essentiels ne sont pas toujours dans les livres…..
      Bises