FACTEUR CHEVAL

Publié: 14 septembre 2013 dans TOURISME
Tags:, , ,

PALAIS  IDEAL.

FACJoseph Ferdinand Cheval, plus connu sous le nom du facteur Cheval, (19 avril 1836 à Charmes-sur-l’Herbasse, Drôme, France – 19 août 1924 à Hauterives, Drôme) est un facteur français, célèbre pour avoir passé 33 ans de sa vie à édifier un « Palais idéal » et huit années supplémentaires à bâtir son propre tombeau, tous deux considérés comme des chefs-d’œuvre d’architecture naïve.

Un jour d’avril 1879, au retour de sa tournée quotidienne de facteur rural, Ferdinand Cheval, qui a alors 43 ans, bute sur une pierre si bizarre qu’elle lui rappelle son rêve qui sombrait peu à peu dans l’oubli : un palais féerique dépassant son imagination.  Il va consacrer 33 années de son existence à modeler, nuit après nuit, un monument d’obstination.

Pour son voisinage, le Facteur Cheval devient alors un être étrange, un «pauvre fou» qui durant sa tournée met des pierres en tas, revient le soir les chercher en s’aidant de sa brouette, pour en remplir son jardin. Il commence la construction de son monument qu’il n’appelle pas encore Palais Idéal en 1879. En 1896, il prend sa retraite et habite une villa à proximité du Palais Idéal, dont il poursuit sa construction, qu’il achève en 1912.

Après l’achèvement du Palais idéal, il manifeste son désir d’être plus tard enseveli dans l’enceinte même de son œuvre, ce que la loi française ne permet pas lorsque le corps n’est pas incinéré. L’usage de la crémation n’étant à l’époque pas du tout entré dans les mœurs en France, Ferdinand Cheval se résout alors à se conformer aux contraintes légales en se faisant inhumer, le moment venu, dans le cimetière communal, mais en choisissant lui-même la forme de son tombeau. À partir de 1914, il passe huit années supplémentaires à charrier des pierres jusqu’au cimetière d’Hauterives et à les assembler, pour former le Tombeau du silence et du repos sans fin, achevé en 1922.

FAC 2Ne pouvant être inhumé dans ce palais selon son souhait, il construit de 1914 à 1922 son tombeau au cimetière municipal. Il décède le 19 août 1924.

Indépendant de tous courants artistiques, ne relevant d’aucunes techniques architecturales, le Palais Idéal est l’illustration de l’architecture naïve.  Défendu par André Malraux, le Palais fût classé monument historique en 1969. Ferdinand Cheval a été la source d’inspiration et d’hommages de nombreux artistes tel André Breton, Pablo Picasso, Tinguely, Max Ernst, Niki de Saint-Phalle…..

Côté Est : Les colonnes barbaresques, La niche de la brouette, Le tombeau druide, Les trois géants (César, Vercingétorix, Archimède), Niche aux hirondelles, Niche aux laveuses, Bassin et première cascade (adossée à la source de la Vie), Grotte de Saint-Amédée, La source de la sagesse, Le tombeau égyptien (Tombeau romain antique), Entrée du temple de la nature,

Côté Sud : Musée  « anti déluvien ».

Côté  Ouest : Entrée du labyrinthe sud  (palais imaginaire, mosquée), Château du moyen-âge,  Maison carrée d’Alger, Maison blanche, Entrée de la galerie où le songe devient réalité, Chalet Suisse, Temple hindou, Entrée du labyrinthe nord ( galerie des sculptures au temps primitif ).

Côté Nord : Pieuvre, animal marin, gaulois, Grotte du phaon, Grotte de la biche, Grotte du cerf.

L’intérieur :  La crèche merveilleuse.

La terrasse:  Pierre d’achoppement.

Le jardin.

19 avril 1836 : naissance à Charmes sur Herbasse (Drôme) de Joseph-Ferdinand  Cheval.                    

1867 : Ferdinand Cheval devient facteur aux Postes pour des tournées de 32 km à pied.                                  

Avril 1879 : l’épopée commence. Mise  en chantier du rêve.                                                                           

1881 : achèvement du bassin et de la cascade. « La Source de la Vie », façade Est.                                     

1882-1884 : creusement du « Tombeau Egyptien ».                                                                                           

1884 – 1894 : construction du « Monument Egyptien » de la « Tour de Barbarie », des « Colonnes Barbaresques » et des « Trois Géants ».                                                                                                                

1885 : achèvement  du « Temple Hindou ».                                                                                                       

1896 : Ferdinand Cheval prend sa retraite des Postes. Il habite la villa « Alicius » face au Palais Idéal.

1899 : achèvement de la façade Est et début de la construction de la façade Ouest.                                     

 1904 : fin de la partie ouest du monument. D’un poème intitulé « Ton Idéal, Ton Palais » qui lui est dédié, Ferdinand Cheval nomme son œuvre « Palais Idéal ».                                                                        

 1912 : achèvement du Palais Idéal.                                                                                                                           

1914 – 1922 : construction du « Tombeau du Silence et du Repos sans Fin » durant 8 ans, au cimetière de Hauterives.                                                                                                                                                    

19 août 1924 : décès de Joseph Ferdinand Cheval, à l’âge de 88 ans.                                                               

1969 : le Palais Idéal est classé monument historique par André Malraux,  qui le considère  comme le seul exemple en architecture de l’art naïf. 

Divers.

Toutes les photos sont personnelles

FAC 3

Publicités
commentaires
  1. Ferri Tery dit :

    good day 😀

  2. Chako dit :

    oui, c’est une oeuvre franchement unique en son genre, et qui rappelle qu’il n’y a pas d’âge pour réaliser des rêves d’enfants, un must see!

    • jlpiallat dit :

      Le travail est magnifique, il en a fallu du temps pour réaliser son rêve. Dommage qu’aujourd’hui cela c’est transformé en pur bisness. Je ne pense pas que le Facteur Ferdinand Cheval avait réalisé son œuvre dans cet esprit.

  3. Henni soit qui mal y pense ! Bises et merci

  4. ahardrain dit :

    Awesome photography, thank you!!

  5. TheCarabin dit :

    Superbe, dans le même style dit « naif » je conseille la maison Picassiette à Chartres.