Archives de novembre, 2013

SOUVENEZ – VOUS (4)

Publié: 23 novembre 2013 dans COUP DE GUEULE
Tags:,

LA  PETITE  FILLE  DU  VIETMAN

AAA

Le 8 juin 1972, un avion des Etats-Unis a bombardé au napalm la population de Trang Bang.

Kim Phuc était là avec sa famille. Avec ses vêtements en feu, la fillette de neuf ans s’enfuit avec la population. A un certain moment, ses vêtements se sont consumés. La célèbre image du photographe Nick Ut fut prise à ce moment là. Kim Phuc fut conduite par le photographe à l’hôpital où elle est restée pendant 14 mois pour y subir 17 opération de greffes de peau. Toute personne qui regarde cette photo peut voir l’intensité de la souffrance humaine de la guerre, en particulier pour les enfants.

Aujourd’hui, Pham Thi Kim Phuc est mariée et mère de deux enfants. Elle vit au Canada, présidente de la « fondation Kim Phuc qui a pour mission d’aider les enfants victimes de la guerre » et est une ambassadrice pour l’UNESCO.

Publicités

PROTESTER  EN  SILENCE

Thich Quang Duc est né en 1897. C’était un moine bouddhiste vietnamien (aussi appelé bonze). Il s’est fait exploser dans une rue très fréquentée de Saigon le 11 juin 1963. Son acte de sacrifice a été répété par d’autres moines. Tandis que son corps brûle, le moine reste immobile, ne crie pas : il ne fait même pas un bruit.

Thich Quang Duc protestait contre la répression anti-bouddhiste ordonnée par le président catholique Diêm. Après sa mort, son corps a été incinéré, selon la tradition bouddhiste. Au cours de la crémation, son cœur est resté intact, il a été considéré comme un saint et son cœur a été transféré à la garde de la Reserve Bank of Vietnam comme une relique. Telle est l’origine du terme « auto-immolation »

8

LA  MORT  RODE

rr 1

Le brillant photographe soudanais Kevin Carter a remporté le Prix Pulitzer avec une photo prise dans la région de Ayod ( un petit village au Soudan ), qui a fait le tour du monde.

La photo montre la figure du squelette d’une petite fille, complètement émaciée, gisant sur le sol, épuisée par la faim et mourante, tandis qu’en arrière-plan, la silhouette noir d’un vautour en attente nous regarde et attend l’heure de sa mort.

Quatre mois plus tard, accablé par la culpabilité et conduit par une forte dépendance à la drogue, Kevin Carter s’est suicidé.

SOUVENEZ – VOUS

Publié: 9 novembre 2013 dans COUP DE GUEULE
Tags:

L’AGONIE  DE  OMAYRA

rrrr

Omayra Sanchez était  une petite fille lors de l’éruption du volcan Nevado del Ruiz qui a détruit la ville d’Armero, en Colombie en  1985. Omayra fut coincée trois jours dans la boue, l’eau et les débris de sa propre maison. Elle avait 13 ans et pendant tout ce temps elle était toujours bloquée sur les corps de ses proches. Lorsque les sauveteurs tentèrent de l’aider, ils ont constaté que c’était impossible. Afin de la sauver il aurait fallu amputer ses jambes mais cette chirurgie n’eut pas lieu. L’autre option était d’utiliser une pompe-turbine pour aspirer la boue qui la submergeait. La seule pompe disponible était trop loin et non disponible. Omayra a été forte jusqu’au dernier moment de sa vie, selon les travailleurs humanitaires et des journalistes qui l’entouraient. Pendant les trois jours, elle pensait justement à son retour aux études et à ses examens. La photographe Franck Fournier, « Omayra » a fait une image qui a fait le tour du monde et qui a conduit à une controverse sur l’indifférence du gouvernement colombien envers les victimes. La photographie a été publiée plusieurs mois après que la jeune fille fut morte. Plusieurs ont vu dans ce tableau de 1985, le début de ce que nous appelons aujourd’hui la mondialisation de l’agonie.  Celle-ci a été suivie en direct par les caméras de télévision et de radiodiffusion dans le monde entier.